logo du site domaine de la présidente

La passion de nos terroirs

Le Domaine de la Présidente est un domaine familial, situé au sud de la Vallée du Rhône, sur la commune de Sainte-Cécile-Les-Vignes, près d'Avignon, capitale des Côtes du Rhône.
Les vignes du Domaine se situent sur les aires d'appellation de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages Cairanne, Côtes du Rhône Villages et Côtes du Rhône. 150 hectares de vignes sont implantés sur des sols typiques argilo-calcaire de la région et bénéficient du climat méditerranéen : de soleil et parfois d'un vent nommé le « Mistral », qui souffle dans le couloir Rhodanien du Nord au Sud et protège le vignoble.
Chacune des cuvées est créée pour procurer un plaisir particulier et intense, basée sur la finesse, l’élégance et la voluptée...

UNE PROPRIETE AGRICOLE

En 1615, le domaine de la Présidente est obtenu par Monsieur Alexandre de Galliffet, élevé au titre de président du Parlement de Provence par son mariage avec Lucrèce de Truchaud.

C’est en 1701, que la propriété prend le nom de « La Présidente », en hommage à l’épouse du président, Monsieur Alexandre de Galliffet.
Ainsi, les terres du domaine sont converties en vignoble.

1615 - 1701

LE XVIII ème SIECLE ET LA REVOLUTION

Plus tard « La Présidente » arrive entre les mains de Messire Simon Alexandre Jean Marquis de Galliffet qui a fait de ses terres, une propriété exploitée en polyculture.

A la révolution, le Marquis préfère émigrer aux Etats-Unis. En 1789, ses biens sont alors morcelés et vendus.

1701 - 1789

DES NEGOCIANTS AU POUVOIR

Après une longue succession d’achat et de revente, la propriété vint à être cédée à trois négociants d’Avignon, dans le sud de la vallée du Rhône.

Le domaine couvre alors 75 ha de vignes et quelques hectares se répartissent entre mûriers, crocus à safran et oliviers.

1811 - 1839

VERS UNE DYNAMIQUE COMMERCIALE

La commercialisation des vins s’est accrue considérablement.

A cette époque, seulement des vins rouges et blancs sont expédiés à Aix-en-Provence, Paris … et même Barcelone, un début à l’international prometteur pour l’avenir.

Fin XIXème siècle

UN DOMAINE VITICOLE FAMILIAL

Max Aubert et son épouse Henriette deviennent propriétaires du domaine et lui rendent ses lettres de noblesse.
De vieilles souches vigneronnes, Max Aubert, fut le Grand maître de la commanderie des Côtes du Rhône et un des fondateurs de l’Université du Vin de Suze la Rousse.

La famille Aubert fructifia ses terres viticoles en Côtes-du-Rhône.

1968 - 1976

LE VIGNOBLE S’AGRANDIT

Sur la commune de Cairanne, autrefois hippodrome, les terres se transforment en un beau et majestueux vignoble de 40 hectares.

Un des premiers terroir à être reconnu pour sa typicité et sa qualité par l'INAO, terroir de grands vins depuis plusieurs siècles, Châteauneuf-du-Pape s’ajoute au palmarès du Domaine de « La Présidente ». Cette magnifique parcelle plantée à hauteur de 30% de cépages blancs s’étend sur 20 hectares.

1976 - 1990

SUCCESSIONS FAMILIALES

René Aubert, fils de Max Aubert, lui succèdera à son décès, en 2001. Il s’emploiera à transmettre toute sa passion de vigneron dans ses vins avec pour principe philosophique : « créer des vins présents sans être pesants ».

La gérance est à présent exercée par Céline Aubert, épouse de René Aubert, décédé en 2008.

Début XIXème siècle

AUJOURD’HUI

Le Domaine de la Présidente s’est développé avec l’acquisition de 40 hectares de vignes en Côtes du Rhône Villages et exploite maintenant au total 150 hectares de vignes. Une partie du verger d’oliviers a traversé les siècles.

L’aura des vins de « La Présidente » s’étend sur plusieurs continents et notamment dans les pays suivants : Etats-Unis, Allemagne, Chine.

Depuis 2011

Source : Robert BAILLY